La 6 Novembre Dr Cristina Avonto, représentant fio.PSD, et le Dr Raffaella Vitale, pour représenter la région du Piémont , Département de la politique sociale, La famille et la maison, Direction Politiques sociales et familiales, Ils ont signé un protocole d'entente dans le but de favoriser la collaboration systématique visant à approfondir, promouvoir et coordonner les lignes d'action, promotion, analyse, la recherche et l'étude sur le logement social, marges brutes et la détresse adulte.

La collaboration verra les signataires engagés dans les domaines suivants:

  • la promotion et l'activation du temps d'étude, de confrontation et de la recherche sociale, notamment par la création de groupes de travail conjoints, ou tables de débat public-privé, d'approfondir les thèmes spécifiques de 'l'itinérance et de graves problèmes socio-logement dans la logique d'un contraste actif à la pauvreté;
  • la promotion de la formation et de perfectionnement sur le sujet du logement et des marges brutes pour le personnel (publics et privés) engagés dans le secteur des services personnels;
  • l'appui des initiatives publiques, ou privé sociale, visant à promouvoir et à améliorer les pratiques de logement social dans ses différents, mettre en œuvre les voies de coordination et d'adresse entre les différents acteurs:
  • l'expérimentation d'approches d'intervention et contrairement aux marges sévères, conformément aux principes et aux innovations proposées par la programmation européenne, niveaux national et régional sur;
  • la promotion de la coordination et la diffusion des bonnes pratiques observées dans des contextes régionaux Piémont;
  • le développement des compétences en conception sur des domaines communs d'intervention et de prévention, résoudre et renouveler les stratégies pour lutter contre la marginalisation grave. Plus précisément, les signataires seront engagés dans le Déclinaison des programmes opérationnels du Fonds européen d'aide FEAMD indigent et surtout ceux libellés en:
    • « L'extrême pauvreté dans les grandes zones urbaines: la distribution de produits de première nécessité, l'inclusion sociale et le soutien à l'autonomie " (PO I et II PO et en liaison avec les villes métropolitaines PON);
    • « Des projets spécifiques contraste à la privation matérielle sévère: conception, également par l'intermédiaire des régions, des interventions ciblées destinées aux familles avec enfants et les sans-abri " (PO I e II PO);
  • déterminer, en réponse à la surveillance et les évaluations faites, la possibilité de préparer de nouveaux actes administratifs ou réglementaires, utile à la consolidation des activités considérées comme de l'excellence et à leur diffusion sur le territoire.