Le Module thématique FEANTSA sur la migration a commencé avec la table ronde organisée au Parlement européen sur la question de l'accès aux services pour les sans-abri des migrants en situation irrégulière. Le principal objectif de l'événement était de souligner les pressions croissantes que de nombreuses autorités publiques dans plusieurs pays pour faire des services PSD destinés aux migrants en situation irrégulière ou sans résidence

Au cours de l'événement ont été présentés trois études sur la situation en France, Anglais et danois

en France, tel que rapporté par Laura Slimani, agent de la politique de Federation des acteurs de la Solidarietè,Le gouvernement français a annoncé la mise en place d'un mécanisme qui permet aux équipes mobiles de police pour entrer dans des abris PSD pour contrôler le statut administratif des migrants, et procéder à la détention dans les centres d'identification ou l'expulsion dans le cas où il est constaté l'absence de propriété séjournent ou résident. (le circulairement 12/12/2017, INTK1721274J)

au Danemark, comme en témoigne le major Kastanje ONG l'église de l'Armée, les organisations non gouvernementales travaillant dans le secteur des sans-abri a été demandé de respecter l'obligation d'exclure les migrants en situation irrégulière décaissement ou de résidence d'un bien ou un service, y compris ceux de première nécessité

Au Royaume-Uni , Au lieu de cela, Les autorités ont fait pression sur les ONG travaillant dans le domaine pour les pousser à coopérer pour identifier les ressortissants étrangers sans-abri, afin de procéder à des programmes de rapatriement et / ou des centres de détention pour migrants en situation irrégulière

Compte tenu de la gravité de la situation actuelle dans de nombreux pays européens, FEANSTA signé avec PICUM, Caritas Europa , Eurodiaconia, EASPD, Medicins du Monde e Federation des acteurs de la Solidarietè una lettre de plainte La migration de la situation à la DG Emploi et DG de la Commission européenne. Il a également décidé que les priorités du plan de travail 2018 Migration de cluster recueillera des données et des informations sur l'impact de l'immigration clandestine sur les services pour les personnes sans maison. but L », Il est de recueillir des données, et des informations pratiques utiles à la rédaction de recommandations sur le contraste de l'itinérance des migrants en situation irrégulière.

Les participants au cluster Ils sont:

Donatella De Vito, FIOpsd, Italie;
Laura Slimani, Federation Acteurs de la Solidarietè, France
Wayne Stanley, Focus Ireland, Irlande
mai castagnettes, l'église de l'Armée, Danemark
Sally Daghlian, Praxis, UK
Daniel Ibarz, Bayt-al-Thaqafa, Espagne
Fabrizio Vittoria, missions de la ville, Suède

 

LETTRE DE PLAINTE DG DG Emploi et migration de la Commission européenne