Suite à la Aucun message. 689 publié par INPS dans les données 20 Février 2019 avec un objet comportant:

Performance au revenu de soutien, le bien-être et de la sécurité sociale, sujets liés aux disparus et sans-abri. Mode d'emploi pour la gestion des applications

le fio.PSD envoyé din au directeur général INPS une demande de précisions quant à une interprétation analogie possible Beaucoup de gens sans-abri pourraient perdre leur jouissance des prestations sociales , Actuels et futurs

A C.Un. directeur général,

en référence à votre message n. 689 la 20/02/2019, envoyé aux autorités locales, nous voudrions les représenter comme suit:

Au point 2 ladite note, à savoir l'article concernant les prestations en faveur du soutien des revenus sociaux, Il est établi comme condition subjective pour le remboursement de la
la performance “résidence effective” le bénéficiaire et, à suivre, est assimilé le statut “personne sans abri” à celle de la “ne pas être trouvé” .

Nous nous demandons et nous demandons, quelles sont les dispositions légales et l'interprétation à donner à “résidence effective” et quelle est la situation des personnes sans-abri qui à ce jour sont enregistrées dans les bureaux de registre municipaux avec “résidence fictive”. Ces gens ne sont pas impossibles à obtenir, mais pour une analogie possible d'interprétation découlant de la circulaire pourraient perdre la jouissance des prestations de bien-être , Actuels et futurs.

Certains de sa sensibilité à la question de la marginalisation sévère, Nous espérons une clarification rapide, de manière à faciliter le développement pacifique de l'opération programmée, tant au niveau national, à la fois territoriale contre l'itinérance. Nous réitérons notre volonté d'aller ensemble dans ce.

Cristina Avonto, président fio.PSD