1. La Fédération italienne des organisations pour les sans-abri est fondée sur la reconnaissance des principes d’égalité formelle et réelle, solidarité, Justice sociale, la non-discrimination pour tous les hommes et les femmes, comme exprimé par la Constitution italienne et la Déclaration universelle des droits de l'homme.

2. La valeur fondamentale du SAF. PSD est l’être humain, réalité vivante qui se réalise à travers la relation et la rencontre avec l'autre, porteur de la dignité et les droits à être reconnu irrépressible, protéger, défendre et promouvoir dans toutes les conditions, en particulier dans des situations de marginalisation et l'extrême pauvreté.

3. L'action sociale, culture et politique du SAF. PSD est guidée par le principe fondamental de la centralité de la personne, ce qui implique la participation de la personne, avec son histoire, ses relations, sa culture, ses besoins, ses attentes, espoirs, ses ressources en matière de politique et de toute aide d'intervention.

4. FIO. PSD reconnaît la personne sans-abri à un titre quelconque dans une communauté, un social sous réserve pleinement titulaire des droits, droits et opportunités, dont la dignité et la possibilité de jouir d’une meilleure vie sont en fait refusées par la pauvreté dans laquelle il est forcé de vivre.

5. L'exclusion sévère met la personne une dimension pauvreté dégradante de relations et de l'affection, la soumission à des contraintes de la nécessité, maladie, de la souffrance, la stigmatisation et l'injustice sociale, où sa dignité est refusée et dans lequel est sévèrement limité le libre arbitre et la liberté personnelle. L’expérience acquise par la fio. PSD ne se trouve que la marginalisation grave n’est pas une option mais est une adaptation aux conséquences d’un processus d’exclusion qui souffre de la personne.

6. FIO. PSD traite la personne sans-abri comme matière dans la pauvreté, matériel et immatériel, porteur d'un complexe de détresse, dynamique et multiforme, qui ne se limite pas à la sphère des besoins de base, mais qui implique l'ensemble de la sphère des besoins et des attentes de la personne, espèces du point de vue relationnel, émotionnelle et affective.

7. FIO. PSD ne croit pas, sur la base de son expérience, chronicité dans un état personnel et social de marginalisation grave et croit que chaque personne sans-abri, en ce qui concerne les moyens et les délais adaptés à vos besoins, si elles sont correctement pris en charge, capable d'évoluer à partir de leur propre situation et d'exprimer leurs propres projets de vie et de solution de rechange importante à la marginalité.

8. Pour ces raisons. PSD conçoit et favorise l’intervention avec la personne sans abri comme un complexe de planification et intervention, hôte et le counselling individuel, vous pouvez aussi commencer à partir de la satisfaction des besoins de base, mais toujours dans un processus évolutif et de ne jamais se limiter à elle.

9. Avoir accès à des relations d'aide et de réinsertion sociale et de projet type humain, individuel et professionnel est considéré par le FAS. PSD un droit des personnes sans domicile, services de réseau imputables.

10. En conformité avec le texte de la Constitution italienne, FIO. PSD estime que la garantie de ce droit devrait fournir des institutions publiques, soulignant dans un esprit de subsidiarité et de la participation-responsabilité de la fonction publique, la contribution, expériences, les compétences de tous ceux qui travaillent dans le secteur non-institutionnelle.

11. FIO. PSD considère que les politiques et mesures devraient surmonter la logique d’urgence qui limite leur efficacité, promotion – au contraire – attention permanente et transversale pour le contraste de l’exclusion sociale.

12. Pour cette raison. PSD croit que le travail de la communauté, participation effective, processus d'élargissement du système de gouvernance territoriale des interventions et des services sociaux sont le principal moyen par lequel, ensemble, Institutions, les citoyens et leurs formations sociales intermédiaire peut faire face à la grave marginalisation.

13. FIO. PSD soutiennent le travail de réseau local, régional, La politique nationale et internationale comme le principal mode, soutien culturel et opérationnel pour les sans-abri, élaborer des politiques et des procédures pour une intervention efficace contre la marginalisation grave, renforcer la cohésion sociale, favoriser le développement de la solidarité et des modèles de développement durable dans lequel la personne dans un état de grave marginalisation est évaluée comme une ressource pour l’ensemble de l’entreprise.

14. Afin d’atteindre ces valeurs, FIO. PSD est constitué comme un deuxième niveau; en appliquant le principe de subsidiarité, il ne fonctionne pas directement en contact avec des personnes sans abri mais est leur service constant, selon les principes et procédures indiquées par les statuts, par l'action directe de ses membres à soutenir l'activité de ce dernier.

15. Peuvent adhérer à des organes de la Fédération italienne des personnes sans-abri tous ceux qui déclarent qu’ils se reconnaissent dans les valeurs et les principes exprimés dans ce document, fonctionnent toujours avec eux et qui possèdent les exigences du présent Statut.